Grève de la faim : Soutenez l’homme qui sauvait des arbres 🌳

12 553
message pour soutenir Thomas Brail et les autres grévistes de la faim (Marion, Mathieu, Olga,...) contre l'autoroute inutile A69 !

En participant à cette mobilisation en ligne, vous avez conscience que votre message de soutien sera publié sur la page https://soutien-thomasbrail.agirpourlenvironnement.org et que vous recevrez ponctuellement des informations de cette action ainsi que d’autres actions similaires en provenance de l’association Agir pour l’Environnement. Désabonnement possible dans chaque courriel envoyé ou sur simple demande.

Pourquoi cette pétition ?

Soutien grévistes de la faim !


Le 1er septembre 2023, à Vendine, les arbres qui se trouvaient sur le tracé de la future autoroute A69 ont été abattus quelques minutes après minuit.

Cet acte se trouve en totale contradiction avec le discours du chef de l’État, qui nous a expliqué lors d’une interview que chaque élève de sixième allait désormais contribuer à la préservation du climat en plantant un arbre.

Malgré une forte opposition sur le terrain, les militants se sont retrouvés impuissants face à un déploiement massif des forces de l’ordre. Plus de 200 policiers accompagnés de drones, de chiens et de caméras thermiques ont été mobilisés pour cette opération. Agir pour l’Environnement exprime son solide soutien à Thomas Brail, président du Groupe National de Surveillance des Arbres (GNSA), qui s’est montré déterminé pendant des mois à préserver à tout prix les arbres centenaires menacés par le projet de l’autoroute A69. Thomas avait prévenu qu’il déclencherait une grève au moindre arbre abattu. Il en est aujourd’hui à son treizième jour, après un malaise hier.

Nous vous invitons à exprimer votre soutien à Thomas Brail, ainsi qu’aux autres grévistes de la faim (Marion, Mathieu, Olga,…), dans l’encart qui se trouve juste au-dessus, où vous pourrez laisser un petit mot.

Agir pour l’Environnement soutient aussi les associations locales qui se sont engagées depuis plusieurs mois contre ce projet. Un grand rassemblement, intitulé « RAMDAM sur le MACADAM », dirigé par Extinction Rébellion Toulouse, La Déroute des Routes, La Voie est Libre, GLAM, La Confédération Paysanne et Attac Tarn, est prévu pour les 21 et 22 octobre prochain. Cet événement vise à créer un weekend de résistance, d’action, et de lutte déterminée en faveur de la préservation de l’environnement.

À l’heure de l’explosion du coût des hydrocarbures et face aux conséquences du réchauffement climatique, ce grand projet inutile et imposé doit être combattu !


Liste non exhaustive des principaux enjeux environnementaux :

  • La construction totale de l’autoroute nécessite 253 000 tonnes équivalent carbone (téqCO2). En 2050, les émissions totales du projet s’élèveront à 715 000 téqCO2, tandis que chaque habitant devra émettre seulement 2,1 tonnes de CO2 par an pour atteindre les objectifs du GIEC. Cette autoroute représente donc l’émission de 340 000 habitants sur un an.
  • 366 hectares seront artificialisés : 232 ha de terres agricoles, 75 ha de prairies et milieux arbustifs, 41 ha de jardins et vergers, 13 ha de terres boisées, et 22,5 ha de zones humides.
  • Ce projet détruira plus de 116 espèces protégées sur le territoire national dont plusieurs qui sont actuellement en voie de disparition, selon l‘Union Internationale de la Conservation de la Nature (UICN).
  • Cette autoroute nuira également à la souveraineté alimentaire des citoyens, compte tenu de la perte de terres agricoles fertiles dans la vallée du Girou. Elle nuira aussi à la santé de ces derniers via l’émission de particule fines.
Retrouvez la liste complète des enjeux sur le site de « La voie est libre ».
Retrouvez également notre campagne « Projets autoroutiers : NO MACADAM ! », commandant gratuitement la plaquette.